REBONDIR POUR S’EN SORTIR selon Benoît PETITJEAN
17772
page-template-default,page,page-id-17772,theme-bridge,bridge-core-1.0.5,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

REBONDIR POUR S’EN SORTIR selon Benoît PETITJEAN, Directeur général DLF…..Plus que jamais, la crise du Covid-19 nous a fait prendre conscience de l’importance à maitriser nos filières de A à Z. Dans de nombreux domaines, il nous faut éviter des dépendances qui nous conduisent à des situations critiques. Le groupe DLF investit fortement en Europe et en France, avec des usines certifiées zéro émissions de Co2, dans le but de développer des produits respectueux de l’environnement.
Agir au plus proche de nos marchés et de nos clients est une réalité chez DLF afin d’assurer des produits plus adaptés, avec une sécurité d’approvisionnement, en toutes circonstances.
Nos gazons sont de moins en moins gourmands en eau, engrais et produits phytosanitaires. Ils sont de plus en plus une alternative végétale dans notre quotidien. Nous avons également lancé avec VILMORIN, le premier gazon BIO sur le marché Français, une première en Europe.
Durant cette période, les français ont repris goût au jardinage, et nous sommes fiers de leur proposer des produits développés près de chez eux.
Merci aux hommes et aux femmes qui composent nos entreprises, à nos partenaires, qui ont su s’adapter d’une façon extraordinaire à une situation inédite.